VALERA
KARATE CONTACT
cgPage d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un amicd
KARATE CONTACT
Vign_dv_hh

Dans les années 1975 à 1977 l’appellation Full Contact avait été interdite par la Loi Pierrefite alors Ministre de l’Intérieur, nous l’avons alors rebaptisé Boxe Américaine. Suite à l’autorisation acquise, la Fédération Française de karaté commença à perdre des adhérents qui souhaitaient pratiquer autre chose, plus moderne. Devant l’incapacité et le manque de réalisme de certains dirigeants de l’époque pour prendre une décision importante et gérer cette situation de crise ! Plusieurs anciens décidèrent de lancer le Karaté Contact au sein de la FFKDA, malheureusement mal structuré et mal conseiller, ce groupe mis beaucoup trop de temps pour ; d’une part développer un travail des techniques avec des bases solides et des fondamentaux de rigueur et de respect, une réglementation d’arbitrage très mal adaptée, des protections onéreuses et très mal appropriées aux diverses situations de combats ! Alors vers 1985 cette technique de contact s’évapora petit à petit, la Fédération Française développant surtout le Karaté « dit traditionnel » ayant d’excellents résultats dans leurs diverses compétitions nationales et internationales.
Fondée en 1978 à Lyon avec 5800 licenciés et ayant obtenu un Agrément avec Daniel Pitaval, Pierre Haga, Jacky Gerbet , le Comité National de Full Contact devint la Fédération Française Unifiée de Boxe Américaine et Disciplines Associées, puis la Fédération Nationale de Boxe Américaine qui se désintégra avec une partie dissidente la FFBA Après cela le Full Contact, Boxe Américaine avec et sans Low kick, Kick Boxing, Full Boxing, First Contact, Semi contact, Light Contact, et sûrement que j’en oublie encore…Donc vous pouvez constater qu’il était difficile de se reconnaître et dans quel groupe ??? Les autres clubs Indépendants sur la Présidence de M. Alexandre Inspecteur Général Jeunesse et Sports et M. Remy Chef des Affaires Communes Jeunesse et Sports, j’acceptais la Présidence pour rassembler les troupes étant élu pour 4 ans par 250 voix avec Daniel Pitaval et Pierre Haga. Etant responsable technique du Comité National de Full Contact puis de la Fédération Française de Boxe Américaine puis de la Fédération de Full Contact, nous avons obtenu par deux fois le titre de meilleure Equipe du Monde dans les Championnats WAKO dirigé par l’Italien Ennio Falsoni. Très jalousé du succès obtenu, des tensions ont commencé à s’installer dans le groupe provoquant une scission importante qui nous divisa et nous a affaiblit considérablement, surtout vis-à-vis des Pouvoirs Publics en place. Plus de subventions car plusieurs fois mal utilisées ou mal dirigées (ou au contraire bien dirigées par certains malins), des tensions internes d’Elus avides de pouvoir, de titres et surtout des préférences, des passe-droits, beaucoup de paroles…paroles … qui on fait couler plus d’encre dans les bureaux que de sang sur les tapis ou dans les rings ! Donc blasé et déçu depuis pas mal de temps …quand Francis Didier DTN de la FFKaraté me téléphona pour m’annoncer qu’il se présentait aux prochaines élections pour prendre la destinée de la Fédération Française de Karaté, il me proposa la chose suivante : « Si je deviens Président de la FFKaraté, est-ce que ça te dirait de me rejoindre pour relancer le karaté contact ? Vous connaissez la réponse puisque je travaille à la Fédération Française de karaté depuis 2001 comme Responsable Technique du KTAC, Membre du Bureau Technique des Hauts Gradés, Membre de la Commission Spécialisée des Grades et Diplômes Equivalents, Conseiller du Président aux Réunions de Bureau des Fédérations d’Arts Martiaux et de Combats Délégataires auprès du Ministère de Tutelle. J’ai bien sur, pris avec moi José Hernandez comme Responsable de l’Arbitrage pour m’organiser et faire respecter sur le terrain la Réglementation mise en place et avalisée par la Direction Technique Nationale de la FFkaraté dirigée par Dominique Charré et son adjoint Giovanni Tramontini. Mon travail maintenant est de continuer à œuvrer dans ce sens pour contenter les jeunes et moins jeunes avec des compétitions adaptées, des passages de grades spécifiques, des stages de Ligues, Départementaux ou Inter Régions, des actions sous formes de démonstrations et stages dans les pays voisins et maintenant, dans ceux qui (même éloignés de la communauté Européenne) m’en font la demande, comme la Russie, l’Ukraine, le Gabon, l’Iran, la Mongolie, la Suède, le Maroc, l’Australie, les USA, le Chili, l’Argentine, le Brésil.
J’espère sincèrement que cette marche en avant continuera pour ceux qui veulent faire quelque chose de différents, sans changer de Fédé, de Clubs, voir de Profs, et qu’on ne se sentira plus pestiférés parce qu’on veut faire quelque chose de différents sans sortir de la FAMILLE du KARATE.
Je terminerai en vous disant que : La seule et unique chose qui peut rétablir la vérité dans un sport de combat c’est…LE CONTACT. Qu’on se le dise ! Dominique Valéra.

Site Officiel de Dominique Valera